Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

jeudi 30 juin 2016

A oua oua !*


* Cri primal de Tarzan, ou réaction supposée du lecteur devant cette superbe plastique.
Les stores vénitiens sont une bénédiction pour les photographes.
Si bien qu'à présent les modèles zébrés ont pignon sur toile.
Ici, c'est un cou joli, une chemise bien portée, l'anonymat, l'attitude, qui m'ont séduit.

En vrac, mais amoureusement choisi

Heureux comme Charlot en Italie


En faut-il, du génie, pour provoquer larmes et rires à travers les époques !
À Bologne, l'autre soir, ce sont 7000 personnes qui ont découvert ou redécouvert Les temps modernes, le merveilleux film de Chaplin, projeté par la Cinémathèque sur la grand-place du "centro storico", à deux pas du Neptune callipyge déjà évoqué dans ces pages. Comme on aimerait assister à ce genre de manifestation en France !



Avec orchestre symphonique, s'il vous plaît !
Et voilà, c'est gratuit !
Génie : ici le terme est justifié.












Rien à foot !


C'est un petit bar, dans une rue presque calme de mon quartier.
Je le trouvais sympathique, et dimanche, jour de match des bleus, 
j'y ai vu affichée cette information essentielle.
Je suis entré.
Bien sûr.

Promo (coûteuse)




Une campagne de "teasing" a commencé dans Paris pour " Tombe, Victor ! " qui est désormais disponible.
Qu'en pensez-vous ?

Si je ne blogue pas demain, c'est que j'ai dû vendre mon ordinateur.








Bonus : San Vito Lo Capo (Sicile)




Thé, café...


Ce sont nos différences qui nous unissent.

ou caffè latte :

Filament | Photo Wolfgang Tillmans 2014

mardi 28 juin 2016

Marathon Olympique : on s'entraîne !


Juste un peu

Êtes-vous étonné
de voir que j'ai
placé cette photo
sous label "Érotiques" ?

Estate



Je vous revois à Ischia, l'an dernier, l'un de vous avec un invraisembable maillot-panta-court, frêle, émerveillé du second, plus aguerri, éminemment masculin, rompu à tous les exercices physiques, protecteur, indulgent, duo improbable qui m'envoie, en gerbes d'écume, des brassées d'affection.
J'ai sans doute cette chanson en tête.



Et l'immense Mina vit à Lugano, retirée du tumulte.

Le visiteur du soir


lundi 27 juin 2016

Regard pénétrant*

* Oui oui, je sais...
Abstenez-vous : tout est dans le titre.

Jeu cinéma : c'était...



My own private Idaho - Gus Van Sant 1991
Avec River Phoenix et Keanu Reeves


Vous ne vous êtes pas battus pour répondre.
Palomar, paul c., Gilbert, pepito et Raziel, vous sauvez l'honneur !

Grasse matinée

Orri Helgason par Alejandro Cabezut
Le même avec une chemise imprimée

Frissons


C'est la chanson immortelle du film An affair to remember (titre français Elle et lui) (1957) avec Deborah Kerr et Cary Grant. Si vous n'avez pas versé une larme devant ce beau mélo, vous n'avez pas de cœur.
Là-haut, Josh Groban l'interprète, accompagné par le grand John Williams.
Et, ci-dessous, un extrait du film...
Ah, Deborah !


Bonne semaine !


dimanche 26 juin 2016

Nu antique


C'est une très vieille photo du baron Von Gloeden.
J'irais bien faire un tour à Taormina, pour voir si les garçons de Sicile prennent la pose avec autant de générosité aujourd'hui.

Vive les vacances !


Ouf !
Dans quelques jours, périple en duo à travers la Sicile du cinéma, sur les traces du Guépard, du Toto de Nuovo Cinema Paradiso et de la famille Corleone.
En vacances dès aujourd'hui, je n'ai plus qu'à bloguer et à penser à la diffusion du roman, qui sort dans quelques jours.
En attendant...
Bel et bon dimanche !

Humour espagnol

À Madrid

Fringale


samedi 25 juin 2016

Une partie de lui...


J’ai posé ma main droite sur les fesses pommelées que j’effleure ; c’est une partie de lui que je vénère, à laquelle je pourrais dresser un autel, dont le grain de peau change de texture selon qu’on la frôle, qu’on la touche, qu’on la malaxe avec plus d’ardeur. Ce sont deux petites collines de soie, entre lesquelles serpente  un vallon moussu où se niche la rosace divine que je sais embraser après que l’ami m’en a inculqué la manière. Il frémit sous mes caresses ; s’il dort, je sais qu’une autre région de son corps, exactement de l’autre côté, s’éveille doucement de mes attentions prodiguées, que ses paupières vont lever leur rideau et que nous allons recommencer jusqu’à l’heure fatidique...
Tombe, Victor !, extrait ;  page Facebook ici : clic


Vision


Ange du jour, amour


Aubade nocturne *

* Quoi ?

Joue avec Gay Cultes




Quel est le titre de ce film "culte".
Fastoche, non ?
Publication des commentaires lundi.


Brève rencontre


vendredi 24 juin 2016

Homme nu en majesté


Catastrophique


L'Angleterre est redevenue une île.


Si

Si vous êtes comme lui,
livres en main,
écrivez-moi :
nous avons tant à nous dire.

Torre del Lago : festival Puccini et gay Toscane

La maison de Puccini à Torre del Lago (Toscane) - Le compositeur est enterré dans une chapelle attenante.

La petite ville toscane de Torre del Lago Puccini, près de Viareggio (rebaptiser une cité en lui accolant le nom d'un musicien, magnifique !) accueille chaque année le Festival Puccini (en 2016, du 15 juillet au 13 août) où l'on donne en plein air les Opéras du grand compositeur.
Le site du festival :  clic 

Le grand théâtre de plein air


Paradis gay ?

 

Mais la cité est également un haut-lieu de rassemblement des gays et lesbiennes, sous l'impulsion du mouvement Arcigay, et serait devenu le "paradis des homosexuels" !
On lira avec intérêt cet article de l'indispensable Courrier International, intitulé " Torre del Lago, entre Puccini et travestis " (!).
C'est là : clic


On peut donc imaginer un séjour propice à l'union... des mélomanes.


Il y a tant d'amour en toi

jeudi 23 juin 2016

Fruité


Aujourd'hui, c'est "Vamos a la playa ! "

C'est pour bientôt.





Oublier, vite, cette fin de printemps maussade, préjudiciable au moral.
Et vive l'été !
Je rêve de soleils ardents sur le sable de Sicile, je rêve d'immersions sans fin de mon corps d'éphèbe dans la mer Ionienne...
C'est pour bientôt.
En attendant...












Accueillant bord de mer


Aquatique

Martin Munkacsi 1920